Widget Image
Suivez-nous sur Instagram
Manifeste pour une révolution de la longévité

Manifeste pour une révolution de la longévité

« Nous devons engager le pays dans la révolution de la longévité ».

Manifeste pour une révolution de la longévité. Mardi 26 mai 2020. Luc Broussy et Jérôme Guedj ont publié dans Le Monde un manifeste réclamant des actions en faveur de la longévité.  Il y a urgence à repenser le lien entre les générations. Il faut mobiliser tous les leviers de la société pour relever le défi démographique du grand âge.

Si nous apposons notre signature en bas de ce texte,

c’est pour affirmer qu’il est désormais temps que la société française prenne à bras le corps, avec détermination et lucidité, le défi de la longévité.

Professionnels du secteur de l’aide aux personnes âgées, syndicalistes, acteurs économiques et sociaux, associatifs ou politiques, intellectuels ou experts, citoyens engagés, nous avons comme tout le monde constaté cette implacable statistique : 92 % des victimes du coronavirus en France sont âgées de 65 ans ou plus.

En braquant depuis deux mois la lumière sur le grand âge, la crise sanitaire a mis en évidence, et même accentué, nos failles collectives comme nos indéniables atouts.

Parce que nous sommes tous des vieux en devenir, il nous semble essentiel qu’aux côtés des transitions écologique et numérique, nous reconnaissions désormais la transition démographique comme un des grands défis du XXIème siècle.

Cette exigence est d’autant plus urgente que la société française va être confrontée à un double défi.

Le défi démographique, c’est, à partir de 2025-2030, cette triple massification du vieillissement – plus de retraités, plus de fragiles, plus de dépendants – due à l’arrivée à l’âge de 80-85 ans des « boomers » nés à partir de 1945.

Le défi sociologique, ce sont ces « nouveaux vieux » qui, au cœur de la crise de la covid, ont eu raison de rappeler que l’âge n’est pas une identité.

En exprimant leur colère quand la barrière d’âge fut un temps envisagée…

Lire la suite du Manifeste pour une révolution de la longévité, publié dans le journal Le Monde du 27 mai 2020 et soutenu par les 150 premiers signataires, élus de différents bords politiques, intellectuels, professionnels du soin, syndicalistes, acteurs économiques et sociaux.

« Être vieux, c’est un état d’esprit… Et je me félicite tous les jours que la plupart des personnes âgées n’ont pas ce travers. »

Post a Comment

Name

E-mail Address

Website